Accueil Économie Mobilité

SNCB: du changement annoncé pour les navetteurs

Le ministre a officiellement donné son feu vert à une nouvelle initiative dans un courrier envoyé en début de semaine à la CEO de la SNCB, Sophie Dutordoir.

Temps de lecture: 2 min

La SNCB va lancer, dans le courant du premier trimestre de cette année, un abonnement flexible permettant aux télétravailleurs de prendre le train deux ou trois fois sur la semaine à un tarif avantageux, a annoncé le ministre de la Mobilité, Georges Gilkinet (Ecolo), vendredi matin, sur LN24.

« La formule, qui a été testée en 2022 auprès de sept entreprises, est mûre. Elle est adaptée aux nouvelles formes de travail, avec toujours l’objectif d’attirer plus de personnes vers nos trains », a-t-il expliqué.

Quatre formules

Concrètement, ce nouvel abonnement plus flexible existera en quatre formules : 80 et 120 jours de trajets en douze mois ainsi que six et dix jours de trajets en un mois.

Le ministre a officiellement donné son feu vert à cette nouvelle initiative dans un courrier envoyé en début de semaine à la CEO de la SNCB, Sophie Dutordoir. « La société change, les habitudes évoluent et je me réjouis que la SNCB réponde aux nouvelles habitudes et aux nouveaux besoins de déplacement de nos concitoyens, conformément à son objectif d’attirer davantage de voyageurs vers le train », y écrit-il notamment.

À lire aussi SNCB: bientôt des trains silencieux en Belgique?

« Il me semble primordial que l’offre tarifaire puisse évoluer en fonction des comportements des voyageurs. La mise en place d’une formule flexible d’abonnement domicile-travail répond à une demande de plus en plus grande pour ce type de produit », ajoute Georges Gilkinet.

Avec plus de 60 % des abonnés SNCB qui télétravaillent désormais deux à trois jours par semaine, « il était essentiel de proposer un tarif adapté aux travailleurs qui se déplacent régulièrement en train mais plus nécessairement de manière quotidienne. C’est également un produit d’appel pour attirer de nouveaux voyageurs dans les trains et pour accentuer le shift modal », conclut-il.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Deladrier-rase , vendredi 20 janvier 2023, 11:32

    Voilà encore une fausse bonne idée à la sauce écolo... Pour la plupart des navetteurs c'est l'employeur qui paie l'abonnement et le travailleur ne va donc rien gagner. Par contre, quand il voudra aller à Bruxelles (c'est quand même la plus importante destination pour les navetteurs du nord ou du sud) au delà du quota de jours, il devra payer le train...et prendra donc sa voiture ! De plus ils réinventent l'eau chaude puisque l'abonnement mi-temps (ce qui revient au même) existe déjà.

  • Posté par Raspe Eric, vendredi 20 janvier 2023, 9:28

    Pas oublier d'étendre ses abonnement flexibles aux combinaisons avec les autres acteurs des transport en commun (De Lijn, Tec, Stib)!

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb