Accueil Économie Mon argent

Epargne-pension: quels sont les pièges à éviter?

Très populaire, l’épargne-pension permet de recevoir un joli plus au moment de la retraite. Pour profiter au mieux de ce produit fiscalement avantageux, il y a toutefois certains éléments à avoir en tête.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Le produit est désormais devenu incontournable pour de nombreux Belges. Plus de trois millions d’entre eux possèdent d’ailleurs ce que l’on appelle une « épargne-pension », un capital accumulé qui correspond au troisième pilier de la retraite. A ses côtés, la pension légale, premier pilier, est versée par l’Etat et la pension complémentaire, deuxième pilier, est constituée et versée par l’employeur ou dans le cadre d’une activité d’indépendant. Les deux premiers piliers n’étant pas forcément généreux, le troisième pilier est un petit plus bienvenu, qui bénéficie en outre d’un avantage fiscal.

Fonds versus assurance-vie

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, dimanche 22 janvier 2023, 15:17

    Et toujours cette fable selon laquelle les obligations seraient pratiquement sans risques...

  • Posté par dams jean-marie, dimanche 22 janvier 2023, 14:50

    Ai connu une désillusion en la matière début années 80 ( la première "épargne de ce type ") , au courant des années 90 le ministre PH Maystadt a tout chamboulé et introduit une taxe de 33 % à l'arrivée ! Boum ! Résultat : sauté du train en marche avec perte conséquente pour éviter de boire le calice jusqu'à la lie. D'autres arnaques « police du même genre" ont vu le montant doublé du jour au lendemain mais avec maintien du montant final souscrit. Bref méfiez vous des politiciens , des assureurs, des banquiers , des gestionnaires de fortune. Apprenez les mécanismes économiques, la bourse , suivez des cours et lancez vous progressivement , vous serez gagnant.

  • Posté par deghelt Rudi, dimanche 22 janvier 2023, 12:44

    Lors du lancement de ces produits ( Epargne Pension - Assurance Pension ) il a été promis qu'aucune taxe ne serait imposée sur ces produits. Des années après, évidemment, tous les politiciens véreux ont chanté d'avis. Conclusion, toujours se méfier, ils ne pensent qu'à faire carrière en "'Europe" et se fichent pas mal des Belges.

  • Posté par Moritz Montanez, dimanche 22 janvier 2023, 13:06

    Ajoutons que Karine, la sorcière de Salem, rêve depuis toujours de mettre la main sur le pactole du 2e pilier. La manière douce est d'obliger les bénéficiaires à toucher leur capital sous forme de rente (donc ajoutée à la pension légale et taxée sur la plus haute tranche) ou à taxer de façon confiscatoire le capital perçu (sous prétexte de "justice sociale"). Avide d'argent et à courte vue, comme tous les PS, elle néglige l'impact désastreux de l'insécurité fiscale qui rendra définitivement impossible la confiance des gens envers les promesses réitérées de l'Etat.

  • Posté par Retine Marc, dimanche 22 janvier 2023, 11:10

    Méfiez vous de toutes ces promesses!. Mon père a cotisé pendant 40 ans à une ASSURANCE DE GROUPE et à force de reprises de compagnies assureurs et aussi taxé à mort le capital promis s'est scandaleusement dégonflé. Une quasi arnaque légale!

Plus de commentaires

Aussi en Mon argent

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs