Accueil Opinions Chroniques

«Après l’orage»: les injonctions contradictoires

Nous baignons dans une communication qui nous démontre en quoi nos habitudes de consommation ont un impact sur notre santé et l’environnement. Mais d’autre part, nous sommes constamment matraqués de messages qui nous invitent à consommer toujours plus et sans restrictions…

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 6 min

Il y a quelques jours, parcourant un peu distraitement les réseaux sociaux, je tombe sur un post d’Adélaïde Charlier sur les manifestations en cours contre l’extension de la mine de charbon de Lützerath. À la fin de celle-ci, par je ne sais quel tour de passe-passe algorithmique, je me retrouve face à une séquence promotionnelle pour un des derniers SUV qui cherche à profiter de l’accès à mon « temps de cerveau disponible » gracieusement ouvert par la vidéo de l’activiste. Adélaïde, si vous me lisez, je vous le jure, j’ai refermé tout de suite…

Le débat n’est pas neuf, qu’il s’agisse de presse, de médias audiovisuels ou de réseaux sociaux, il n’est pas rare que des annonces publicitaires se retrouvent juxtaposées à des contenus avec lesquels elles sont en contradiction complète sur le fond, en jouant parfois même sur une proximité de forme typographique et dont il faut déceler la nature publicitaire en remarquant le : « Présenté par… ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Gigot Michel, lundi 23 janvier 2023, 9:50

    Analyse très intéressante.

  • Posté par Raspe Eric, dimanche 22 janvier 2023, 18:26

    Très belle réflexion, professeur Gilbert. Notez qu'en terme d'injonction contradictoire, ce journal qui favorise son activité de réseau social en est un exemple frappant. Combien de commentaires faux, délirants et néfastes à la gestion de la crise sanitaire n'a-t-il pas publié? En écrivant cette chronique très utile et pertinente par ailleurs, là n'est pas la question, ne cautionnez-vous pas en partie cette politique néfaste de ce journal. Dont le seul but est de capter le temps de notre cerveau pour le gaver de pubs. Au détriment de sa tâche sacrée d'information. Ce qui aura un impact négatif sur la qualité de notre démocratie.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, mardi 24 janvier 2023, 12:35

    Éric, je partage votre opinion. D'abord sur les qualités des chronique de M. Gilbert. Ensuite, sur ce qui m'apparaît comme la nocivité de ce forum (qu'il est de plus en plus difficile de critiquer sans être censuré). J'en arrive à hésiter à renouveler mon abonnement précisément pcq le maintien de celui-ci me semble une forme de complicité, de cautionnement pour reprendre votre vocabulaire.

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs