Accueil Culture Livres

L’auteure de «Junk Food»: «Les personnages dont je parle sont dans la perte de contrôle»

Le sucre est la pire des drogues mais il est partout. Emilie Gleason signe un réquisitoire graphique très documenté contre les effets pervers de la « Junk Food ».

Lisez le premier chapitre.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Culture Temps de lecture: 5 min

Artiste belgo-mexicaine, Emilie Gleason a été révélée par le Festival d’Angoulême, en 2019, avec Ted, drôle de coco , un roman graphique au trait survolté sur la vie de son frère, diagnostiqué Asperger. Dans une overdose cartoonesque d’aplats de couleurs, son nouveau livre, Junk Food , est un réquisitoire drôlement documenté sur la malbouffe. L’autrice dresse des portraits hors de contrôle d’authentiques « food addict ». Ils ont des prénoms improbables et des silhouettes de dessin animé. Ce qui leur arrive est au-delà de l’inimaginable mais pourtant rigoureusement exact. Emilie Gleason dessine le quotidien de ces intoxiqués de la société de consommation pour nous faire ouvrir les yeux sur l’addiction du siècle, celle au sucre, au gras et au sel.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs