Accueil Société

Crise de l’accueil: vers des saisies de biens au cabinet De Moor (CD&V)

La secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration va devoir contribuer au paiement des astreintes auxquelles l’Etat belge et Fedasil ont été condamnés pour avoir laissé des demandeurs d’asile à la rue. Pour leurs avocats, cette victoire a un goût amer.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Chaises, tableaux et autres éléments de décoration « non essentiels » au bon fonctionnement vont-ils bientôt disparaître du cabinet de Nicole de Moor (CD&V) ? Une huissière devrait se rendre sur le lieu de travail de la secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration la semaine prochaine. Son objectif : « saisir » suffisamment de biens pour payer les astreintes auxquelles a été condamné l’Etat pour ne pas avoir fourni une solution de logement à 22 demandeurs d’asile. Ces derniers sont tous résidents du squat de la rue des Palais à Schaerbeek qui fête tristement ses trois mois d’existence ce week-end. Au cabinet de Nicole de Moor, on dit ne pas avoir connaissance de cette information, tout en en profitant pour glisser que les saisies « ne résolvent rien » à la crise actuelle.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par non non, dimanche 22 janvier 2023, 17:10

    Quelles sont les raisons de cette transhumance humaine et mondiale ?

  • Posté par Joute Dodo, lundi 23 janvier 2023, 17:30

    poutine

  • Posté par collet Josée, samedi 21 janvier 2023, 0:17

    C est n importe quoi.avec la dette de la Belgique on est mal partis.il faut absolument revoir la convention de Genève car le droit d asile est détourné et doit être revu à la lumière des données actuelles

  • Posté par Dubois Raymond, lundi 23 janvier 2023, 9:24

    MODIFIER ET ADAPTER LA LOI - Nous ne sommes plus capables d'accepter ces situations

  • Posté par Dubois Raymond, lundi 23 janvier 2023, 9:24

    MODIFIER ET ADAPTER LA LOI - Nous ne sommes plus capables d'accepter ces situations

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs