Accueil Les racines élémentaires

Guy Verhofstadt: «Baby Thatcher est mort au Rwanda en 1996»

Guy Verhofstadt s’est construit à coups de lectures révélatrices et de manifestes pour changer le monde.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 12 min

C’est l’histoire d’un homme qui est né libéral. Un libéralisme forcené, pur, revendiqué. Au point, pendant des années, d’être le visage orné de deux dents écartées, le plus détesté par ce qui était un peu à gauche, ou un peu jeune, ou socialiste wallon. Baby Thatcher, c’était tout sauf un compliment. L’homme a 59 ans aujourd’hui, il est épanoui, solaire, inspirant. Sa fougue, son indignation mais aussi sa passion sont entières. C’est un chemin de Damas que Guy Verhofstadt va nous faire découvrir. L’histoire d’une conversion. Qui prend racine à Gand mais prend sens à Kigali, dans la tête et le cœur d’un homme soudain seul en 1996 face à des milliers de crânes rwandais. Et dont le vrai destin vient de basculer.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les racines élémentaires

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs