Accueil Culture Scènes

«Maman de l’autre côté»: l’amour dans la distance

Au Théâtre de la Vie, Françoise Berlanger met en scène un texte inédit de Veronika Mabardi racontant les dernières heures d’une femme, d’une mère, entourée de ses deux filles.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 4 min

C’est une histoire vieille comme le monde. Une histoire banale qui a généré d’innombrables livres, films, pièces de théâtre. Alors qu’un parent va mourir, une fratrie se retrouve autour du lit de celle ou celui qui s’en va. Parce que « les gens heureux n’ont pas d’histoire », cela se traduit souvent, à l’écran ou sur scène, par la mise à plat des vieilles rancœurs, jalousies et autres règlements de compte.

Rien de tout cela chez Veronika Mabardi. Dans Maman de l’autre côté, deux sœurs se retrouvent alors que leur mère n’en a plus que pour quelques heures. Ema (Monia Douieb) est là, comme toujours. Elle a installé le lit de la mère dans le bureau et veille sur elle sans s’épargner. Anne (Lula Béry), la cadette qui vit aux Etats-Unis, a pris l’avion pour la rejoindre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs