Accueil Léna

L’anthropologue Emmanuel Todd: «La Troisième Guerre mondiale a déjà commencé»

Au-delà de l’affrontement militaire entre la Russie et l’Ukraine, l’anthropologue français insiste sur la dimension idéologique et culturelle de cette guerre. Et sur l’opposition entre l’Occident libéral et le reste du monde, acquis à une vision conservatrice et autoritaire. Les plus isolés ne sont pas, selon lui, ceux qu’on croit.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 18 min

Le Français Emmanuel Todd est anthropologue, historien, essayiste, prospectiviste, auteur de nombreux ouvrages. Plusieurs d’entre eux, comme La Chute finale, L’Illusion économique ou Après l’empire, sont devenus des classiques des sciences sociales.

Penseur scandaleux pour les uns, intellectuel visionnaire pour les autres, « rebelle destroy » selon ses propres termes, Emmanuel Todd ne laisse pas indifférent. L’auteur de La Chute finale , qui prédisait dès 1976 l’effondrement de l’Union soviétique, était resté discret en France sur la question de la guerre en Ukraine. L’anthropologue réservait jusqu’ici la plupart de ses interventions sur le sujet au public japonais, publiant même dans l’archipel, en 2022, un essai au titre provocateur : La Troisième Guerre mondiale a déjà commencé . L’ouvrage s’est écoulé à 100.000 exemplaires à ce jour.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

30 Commentaires

  • Posté par Van Oystaeyen Damien, mercredi 25 janvier 2023, 8:58

    Le titre affirme que la troisième guerre mondiale a commencé et ce, sur base du fait que l'occident arme l'Ukraine et prend des mesures économiques (réponse à la deuxième question). Ce qui n'est pas dit et ce que ceux qui prédisent la troisième guerre mondiale n'expliquent jamais, c'est en quoi on serait plus proche de ce conflit maintenant que précédemment. On arme l'Ukraine? La belle affaire. Que dire de la Corée ou du Vietnam où la Chine et l'URSS armaient ouvertement les ennemis des USA avec même des conseillés militaires sur le terrain? Que dire de l'Afghanistan où les américains ont armé et conseillé les afghans face aux russes? Que dire de la crise de Cuba où un sous-marin russe a failli lancé une torpille nucléaire sur une escadre américaine? Tout cela avec une guerre économique qui a duré plusieurs dizaines d'années et qui a mis l'URSS à genoux. La situation est tendue mais moins que dans de situations passées. Il est dommage qu'un scientifique faisant appel à l'Histoire ne le rappelle pas.

  • Posté par D Marc, lundi 23 janvier 2023, 13:33

    Comme indiqué dans la présentation, Emmanuel Todd est un essayiste, c'est-à-dire qu'il exprime de manière personnelle et subjective ses réflexions sur l'affrontement militaire entre la Russie et l'Ukraine. Il y a sans doute beaucoup d'approximations et peut-être d'erreurs dans son analyse, mais elle a le mérite de poser des questions que notre presse n'ose pas poser.

  • Posté par Medina Marcos, lundi 23 janvier 2023, 15:01

    Euh non ... il ne lance rien au hasard, c'est un pur scientifique qui a developpe des modeles tres pertinents. Apres, c reste des sciences sociales, mais il se base sur des modeles originaux et eprouves, qu'il a affines en 60 ans de carriere, et sur les statistiques officielles.

  • Posté par Medina Marcos, lundi 23 janvier 2023, 2:47

    Emmanuel Todd avait peur de s'exprimer en Europe, la pauvrete des reactions lui donne mslheureusement raison. Plus dure sera la chute ...

  • Posté par Medina Marcos, lundi 23 janvier 2023, 10:34

    @Dubois Raymond Erreur, il est clairement americanophile, il admire le liberalisme anglo-saxon. Il le rappelle dans de recentes interviews, ce qu'il nous dit ce n'est pas ce qui lui fait plaisir mais le resultat de ses analyses scientifiques (donc, on rappelle, en science, on construit un modele, on collecte les donnees observees et on en tire des conclusions). Et puis pourquoi prendre parti dans ce conflit ? C'est une tres mauvaise pratique de toujours chercher un gentil et un mechant pour expliquer les evenements, la realite ne s'explique jamais comme ca.

Plus de commentaires

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs