Accueil Sports Athlétisme

Delphine Nkansa, une fusée à étages

La sprinteuse de poche originaire de Sambreville a réussi le deuxième chrono belge sur 60 m, ce week-end. Après un été 2022 déjà prometteur, elle n’a pas envie de s’arrêter.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’été dernier, trop contente d’être là, elle avait illuminé la délégation belge à l’Euro de Munich avec son sourire permanent entre ses sorties sur 100, 200 et 4 x 100 m. Six mois plus tard, Delphine Nkansa, l’une des révélations de l’année 2022, a toujours la « banane ». Et ses performances s’inscrivent encore dans la même ligne de progression.

Ce samedi, à Eaubonne, la sprinteuse de l’Excelsior, qui a grandi au Portugal, a fait une rentrée en trombe. Sur la même piste que celle où elle avait déjà établi son record personnel l’an dernier (7.39), elle a bouclé son premier 60 m de l’année en 7.24 (après avoir réussi 7.27 en série). Un chrono qualificatif, au centième près, pour l’Euro en salle d’Istanbul (2-5 mars) et qui lui a permis de se hisser à la deuxième place de la hiérarchie belge derrière Kim Gevaert (7.10).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Athlétisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs