Accueil Culture Mode

Les défilés de mode haussent le son

La musique vole aujourd’hui presque la vedette aux vêtements. Focus sur ces collaborations croissantes entre stylistes et directeurs musicaux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

Il y a fort, fort longtemps, deux siècles en arrière, un homme, Charles Frederick Worth, couturier britannique installé à Paris, pose pour la première fois un châle sur les épaules d’une vendeuse et lui demande de marcher. Ça donne bien. Si bien qu’il recommence mais hors de la boutique, dans des endroits stratégiques et de passage comme un hippodrome ou une exposition universelle. Le défilé de mode est né.

Les années 1920 théâtralisent l’événement, y intègrent de la danse, un décor et… de la musique. En 1923, la Française Jeanne Paquin fait défiler ses mannequins sur un air de tango au Palace Theatre de Londres – celui où on joua La Mélodie du bonheur pendant 2.385 représentations, Jesus Christ Superstar de 1972 à 1980, Les Misérables de 1985 à 2004 et Harry Potter et l’Enfant maudit depuis juillet 2016. On est loin du châle posé sur les épaule de la vendeuse qui traverse la boutique. Le défilé est désormais une performance artistique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Vanloo , lundi 23 janvier 2023, 10:05

    Sujet qui doit vraiment intéresser la population laborieuse, comme les fêtes de Versailles sous l'ancien régime. Rien n'a changez depuis lors

Aussi en Mode

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs