Accueil Sports Cyclisme

Remco Evenepoel après le final chahuté de la première étape du Tour de San Juan: «C’est inacceptable»

Le coureur belge a connu une première course très mouvementée.

Vidéo - Temps de lecture: 2 min

Ce week-end, Sam Bennett (Bora-hansgrohe) a remporté la première étape du Tour de San Juan (2.Pro) courue sur 143,9 km autour de San Juan dimanche en Argentine. L’Irlandais s’est imposé au sprint devant le Danois Michael Morkov (Soudal-Quick Step) et l’Italien Giacomo Nizzolo (Israel-Premier Tech). Remco Evenepoel, disputait sa première course de la saison, il a franchi la ligne sans encombre, évitant la chute dans le final où il a travaillé pour Fabio Jakobsen qui n’a finalement pas pu sprinter.

Remco Evenepoel a vécu une fin d’étape quelque peu délicate. Bouleversé, il explique : « Se préparer pour un sprint, tout le monde sait ça, c’est ne pas réfléchir et y aller à fond. C’est une honte que le final se soit déroulé dans un tel chaos. Ils doivent en tirer des leçons. Le dernier kilomètre et demi était en fait inacceptable. Il y avait encore des virages très rapides où il y avait du gravier à l’intérieur. L’asphalte dans les 200 derniers mètres n’était tout simplement pas bon et c’est exactement là que les gars doivent sprinter à 70 km/h. »

En effet, le cycliste belge s’est trompé de trajectoire dans le sprint final : « Il y avait soudain un tronçon ouvert et, bien que nous ayons repéré le final, nous ne savions pas où rouler. Le côté gauche semblait être l’option la plus rapide, mais ce n’était finalement pas le cas. C’était assez agité. Les gens traversaient même la route. J’ai presque percuté une femme. C’était très dangereux. C’est dommage, car tout se passait comme prévu jusque-là. J’allais déposer Lampie (NDLR : Lampaert) dans le dernier kilomètre, mais les choses ont mal tourné. Cela signifie que Fabio ne pouvait pas sprinter. C’est une déception, bien sûr, lorsque vous avez le coureur le plus rapide du monde, mais il ne peut pas laisser ses jambes parler. »

Lundi, la deuxième étape reliera Valle Fertil à Jachal sur un parcours vallonné de 201,1 km. La 39e édition du Tour de San Juan se termine dimanche avec une étape de 112 km autour de San Juan.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb