Accueil Immo

Une page se tourne au sein d’Embuild Wallonie

A 63 ans, Francis Carnoy lève le pied et cède le flambeau de la Confédération Construction wallonne à Hugues Kempeneers. Il reste toutefois nº2 pendant les trois prochaines années.

Article réservé aux abonnés
Journaliste en charge du Soir Immo Temps de lecture: 2 min

Trente-deux ans, ce n’est peut-être pas une éternité mais c’est tout de même un bail. C’est, surtout, le nombre d’années passées par Francis Carnoy au sein de la Confédération Construction wallonne (CCW) qu’il a même dirigée pendant 18 ans. A bientôt 63 ans, l’homme a décidé de lever (un peu) le pied. Il vient de céder les rênes de ce qui est devenu aujourd’hui Embuild Wallonie à Hugues Kempeneers. La nouvelle était connue depuis plusieurs semaines, elle est désormais officielle.

De retraite complète il n’en est pas encore question puisque Francis Carnoy restera le nº2 de la Fédération pendant trois ans, jusqu’à sa pension complète qu’il prendra à l’âge de 66 ans.

Depuis qu’il a été nommé directeur général de la désormais ex-CCW, cet infatigable homme de dossiers n’a jamais ménagé ses efforts pour défendre les intérêts du secteur de la construction et promouvoir l’économie régionale auprès des gouvernements wallons successifs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Immo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs