Accueil Monde Europe

Brexit: le Royaume-Uni paie le prix de la sortie de l’Union européenne

Dans un contexte économique mondial difficile, le Brexit contribue aux marasmes du Royaume-Uni. Une amélioration des relations britannico-européennes est néanmoins possible si les deux entités acceptent de faire, chacune de leur côté, certaines concessions.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Correspondante à Londres

A la fin du mois, le Royaume-Uni célébrera les trois ans de sa sortie officielle de l’Union européenne. Pour autant, cet anniversaire n’a rien d’une fête. L’économie du pays est en récession et la popularité du Brexit n’a rien à voir avec celle l’époque du référendum en 2016.

En novembre, seul 32 % de la population considérait que le Brexit était une bonne idée, contre 56 % qui pensaient le contraire, selon un sondage Yougov. Parmi les mécontents, 25 % estimaient que, de façon générale, l’état du pays avait empiré depuis. 19 % en sont venus à cette conclusion à cause de l’économie britannique et de la crise du coût de la vie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Van Oystaeyen Damien, mercredi 25 janvier 2023, 8:35

    Quand on donne des %, il faut faire attention à la présentation des chiffres pour savoir si on parle en % absolu ou en % relatif. Quand vous dites "Parmi les mécontents, 25% estimaient que...", doit on comprendre 25% de la population totale ou 25% des mécontents (et donc 25% des 56% de la population)?

  • Posté par Joute Dodo, mardi 24 janvier 2023, 16:28

    Pourtant, on l'avait assez dit que le Brexit serait une mauvaise chose pour les britanniques. Que certains anglais par bêtise ou par orgueil refusent de voir la vérité en face ne change rien aux conséquences fâcheuses du Brexit pour l'Angleterre. Maintenant, je me demande bien comment se seraient passées les négociations de ces dernières années en UE avec des blocages anglais permanents. Qu'ils ne reviennent pas!

  • Posté par Weissenberg André, mardi 24 janvier 2023, 11:01

    Toutes les promesses de jours meilleurs bâties sur des mensonges finissent tôt ou tard par se révéler fallacieuses ... cfr. Brexit, énergies "renouvelables", climat, etc ...

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 24 janvier 2023, 15:29

    Bel amalgame.

  • Posté par Patric Stun, mardi 24 janvier 2023, 6:44

    Allez plutôt en Angleterre demander aux gens de la campagne ce qu'ils pensent du fameux brexit. Vous serez surpris. L'Angleterre ne se limite pas à Londres.

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs