Accueil Séries

La version doublée de «1985», une occasion manquée?

La série belge « 1985 », qui revient sur la période des tueries du Brabant, est doublée en français pour la RTBF. Elle ne l’est pas sur la VRT, qui la diffuse en version originale.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Mille neuf cent quatre-vingt-cinq » ou « Duizend negenhonderd vijfentachtig » ? Wouter Wallijn, à qui on demandait quelle formule convenait le mieux pour prononcer le titre de la série 1985, dont il a signé le scénario, ne fermait aucune porte, laissant à chacun le choix de la langue, en anglais au besoin. De quoi justifier en partie le choix du titre en forme de date, pour cette coproduction de la VRT et de la RTBF, que chacun accommodera à sa sauce linguistique. Pour rappel, la série, dont la diffusion a commencé simultanément sur la Une et la Een, s’ancre dans le contexte des années 80, marquées en Belgique par les tueries du Brabant, qui ont ensanglanté le pays pendant la moitié de la décennie. Deux jeunes adultes, originaires de Flandre orientale, rejoignent l’école de gendarmerie, à Bruxelles, où ils se heurtent à tous les maux qui la gangrènent (corruption, « ballets roses », etc.).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Michel & Monique Gilson-Hansen, mardi 24 janvier 2023, 13:14

    Faux problème, en streaming (ce qui devient de plus en plus la norme) , la version désirée peut toujours être sélectionnée. Au téléspectateur à faire son choix. Et c'est très bien ainsi.

  • Posté par Decamps Claire, mardi 24 janvier 2023, 12:47

    Une occasion ratée ... ... également d'avoir une meilleure qualité dans les dialogues, les doublures étant presque toujours , et malheureusement, largement moins bonnes que les acteurs eux-mêmes. Dans 1985, cela gêne directement l'audition et diminue l'impression d'authenticité. Dommage, vraiment.

  • Posté par Huys Eric, mardi 24 janvier 2023, 11:23

    Et après on viendra dire que ce sont les francophones qui tiennent le plus à la Belgique je suppose ? Alors qu'ils ne font aucun effort pour s'intéresser à ce qu'il se passe en Flandre, quel que soit le domaine. « Habitudes de consommation »….tu parles ! Donc oui, c'est une occasion manquée.

  • Posté par Jean Luc, mardi 24 janvier 2023, 11:05

    " ... Sans que, comme nous l’écrivions ce samedi (lire Le Soir du 21 janvier), cela ne pâtisse à la réalisation." --- En français: "sans que la réalisation n'en pâtisse".

  • Posté par Deladrier-rase , mardi 24 janvier 2023, 10:50

    Ne nous leurrons pas...sans doublage l'audience aurait été réduite de moitié, ce n'est pas dans la culture francophone de regarder avec des sous-titres. C'est sans doute dommage mais c'est un fait, il faut vraiment chercher pour pouvoir voir les films en VO en Wallonie. Le journaliste habite sûrement à Bruxelles et connait peu les moeurs du sud, ou fait semblant pour remplir du papier.

Plus de commentaires

Aussi en Séries

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs