Accueil Sports Hockey Équipes nationales

Alex Hendrickx forfait pour la suite de la Coupe du monde de hockey

Pas de miracle pour défenseur anversois qui doit tirer un trait sur la suite de son tournoi. Blessé au genou face au Japon, il devrait être tenu éloigné des terrains durant minimum 6 semaines.

Temps de lecture: 2 min

C’est finalement, en milieu d’après-midi, peu avant la fin du délai officiel (qui est fixé à 90 minutes avant le coup d’envoi du quart de finale), et comme l’y autorise le règlement du tournoi, que le staff belge a communiqué le forfait de son défenseur anversois pour la suite de cette Coupe du monde. Une nouvelle qui était évidemment dans l’air depuis sa blessure, vendredi, lors du dernier match de poule face au Japon, à Rourkela. Alexander Hendrickx souffre d’une déchirure au ligament interne du genou droit et sera indisponible pour une période d’environ 6 semaines. Comme attendu, c’est le jeune Maxime Van Oost (23 ans) qui entre donc dans l’équipe et qui jouera face à la Nouvelle-Zélande.

Michel van den Heuvel savait déjà depuis dimanche matin que son défenseur central ne pourrait prendre part à la suite de la compétition mais il souhaitait laisser planer le doute et brouiller les cartes pour ses adversaires avant le premier match à couperet de la Belgique. C’est d’ailleurs ce jour-là que le sélectionneur néerlandais a communiqué l’information à l’ensemble de ses joueurs et a prévenu le jeune brabançon de sa participation à la suite de la compétition.

Prêt pour la reprise début mars

Le joueur de Pinoké va, dès à présent, entamer sa revalidation qui devrait durer de 6 à 8 semaines (période nécessaire pour la cicatrisation d’un tissu conjonctif : le ligament). Ce qui signifie qu’il devrait être prêt pour la reprise au début de mois de mars pour aider son équipe à atteindre ses objectifs de la saison, à savoir l’EHL qu’ils joueront à domicile et un titre de champion des Pays-Bas. D’ici 2 semaines, le Red Lions devrait déjà pouvoir recommencer à courir en ligne droite.

Pour Alex Hendrickx (166 sélections), cela a évidemment été le coup de massue. Meilleur buteur des Red Lions aux Jeux de Tokyo (14 réalisations), l’Anversois, dont les parents venaient d’arriver en Inde, pour suivre la dernière semaine de compétition, n’a pas réellement eu la possibilité de se mettre en évidence lors de la phase de groupe. Auteur d’un but face à la Corée du Sud, il n’avait pas encore eu le temps de trouver la juste carburation dans le tournoi.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Equipes nationales

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Hockey, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb