Accueil Culture Musiques

Laurent Pelly, éternel curieux

En ce début d’année, le metteur en scène français est de retour à La Monnaie pour « Eugène Onéguine ». Une œuvre qu’il aborde avec la même passion que celle qui l’anime depuis toujours.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 7 min

Eugène Onéguine, du 29 janvier au 14 février à La Monnaie. Infos : www.lamonnaie.be

Depuis toujours ou presque, Laurent Pelly est un homme de scène. Celle des théâtres d’abord – qu’il foulera aussi en tant qu’acteur – puis celle des opéras. Dès la fin des années 1990, il est ainsi devenu un metteur en scène salué et demandé (il a notamment reçu le prix du « Best Director » aux International Opera Awards 2016). Spécialiste du répertoire français, mais aussi du répertoire italien, il se distingue grâce à des mises en scène à la fois réjouissantes, universelles, divertissantes et poussant à réfléchir. Que ce soit dans le Don Pasquale de Donizetti ou les œuvres d’Offenbach qui jalonnent son parcours.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs