Accueil Séries

«En place»: politiquement pas correct

Tremblement de terre à l’Elysée, avec l’élection d’un président noir à la présidence de la République. Avec « En Place », Jean-Pascal Zadi s’essaye à la satire politique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

En place, série en 6 épisodes (30’) sur Netflix

La France aura-t-elle un jour une présidente de la République ? Ou, qui sait, un président noir ? C’est la douce utopie que projette la mini-série En place, réalisée et interprétée par Jean-Pascal Zadi. Soit Stéphane Blé, animateur de rue sans envergure dans une cité de la banlieue parisienne, ancien rappeur raté, propulsé du jour au lendemain – et un peu malgré lui – dans la course à l’Elysée. Au second tour de la présidentielle, c’est au bras de fer avec Corinne Douanier, activiste écolo et féministe (Marina Foïs) que le destin de la France se joue, annoncent les chaînes de télévision, en ouverture de la série.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Séries

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs