Accueil Sports Hockey Équipes nationales

Felix Denayer et les hockeyeurs belges ont encore faim: «Nous devons grandir dans cette Coupe du monde»

Si les joueurs belges se réjouissaient évidemment de la qualification pour les demi-finales et du beau succès face à la Nouvelle-Zélande (2-0), ils étaient également conscients qu’ils pouvaient être encore plus performants pour la suite de la compétition.

Temps de lecture: 4 min

Une première période quasi parfaite et 2 buts (Tom Boon et Florent van Aubel) puis 30 minutes un peu moins convaincantes. Voilà le bilan de cette rencontre face aux tombeurs de l’Inde en huitièmes de finale. La 11e nation mondiale n’a pas existé avant la pause avant de reprendre des couleurs lorsque les Red Lions ont relâché légèrement leur étreinte. Mais sans conséquence.

Pour le capitaine, Felix Denayer, pas question effectivement de s’emballer. Il reste du pain sur la planche avant la demi-finale face aux Pays-Bas ou à la Corée. « Nous avons livré un très bon match, surtout en première période. Nous aurions même, peut-être, mérité d’inscrire un but supplémentaire avant le retour aux vestiaires. Mais, ensuite, comme nous n’avions que 2 buts d’avance, les Black Sticks conservaient tout de même une petite chance de revenir dans la partie. Ils ont essayé de varier un peu le jeu mais nous sommes parvenus à garder le zéro derrière. Je ne sais pas s’il y avait une pression particulière sur l’équipe. Pas vraiment. Nous étions très concentrés sur notre sujet. Nous n’avons pas pris ce match à la légère vu les résultats engrangés lors des 8e de finale avec l’élimination de l’Argentine ou de l’Inde. Toutefois, c’est évident que nous pouvons encore mieux faire. Mais il y a toujours des hauts et des bas dans des rencontres au plus haut niveau. Nous allons maintenant analyser tranquillement comment nous pouvons encore améliorer certains détails pour la suite du tournoi. Je le répète, nous devons encore grandir dans cette Coupe du monde et garder notre meilleur hockey pour la fin de la compétition. Nous disposerons d’un jour de repos supplémentaire par rapport à notre futur adversaire et cela pourra avoir toute son importance. »

« Très compliqué de conserver le même rythme durant 60 minutes »

Du côté de Florent van Aubel, auteur du second but belge, le discours n’était guère différent. « Notre première période était la meilleure depuis l’entame de cette Coupe du monde. Elle était quasi parfaite mais, malheureusement, après la pause, nous ne sommes pas parvenus à garder le même niveau. Nous aimons bien avoir le contrôle du jeu mais également jouer de manière très structurée. Pourtant, nous nous rendons bien compte qu’il est très compliqué de garder ce rythme durant 60 minutes. Mais nous savons où se situent les problèmes et, surtout, ce que nous devrons mieux faire lors du prochain match. Nous devons encore mieux gérer ces moments où nous perdons le contrôle du match. Nous ne pouvons pas laisser la possibilité à nos adversaires de se créer des occasions franches. C’est cela qu’il faudra vraiment corriger en se concentrant, mieux encore, sur nos tâches défensives. »

L’attaquant anversois commentait également le forfait d’Alex Hendrickx (déchirure du ligament interne du genou droit). Une perte pour les Red Lions et pas uniquement pour ses qualités sur penalty. « C’est un joueur très important pour le groupe. Il a pris une part prépondérante dans les titres que nous avons conquis en 2018, en 2019 et en 2021. Quand il s’est blessé, cela nous a fait très mal. Mais tous les joueurs ont réalisé un pas supplémentaire pour essayer de compenser son absence. Face à la Nouvelle-Zélande, notre premier penalty du match a été converti par Tom Boon. Cela prouve que nous avons d’autres options. »

Les Red Lions attendent, maintenant, avec impatience de connaître le nom de leurs futurs adversaires afin de mettre au point les derniers réglages du plan qui a été élaboré face à l’ensemble des nations susceptibles de se retrouver sur la route de la Belgique vers un nouveau titre mondial. La Belgique est entrée de plain-pied dans son tournoi et elle n’a plus qu’un objectif en tête : la médaille d’or.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Equipes nationales

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Hockey, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb