Accueil Sports Football Football à l'étranger Allemagne

Chelsea a trouvé l’astuce pour contourner le fair-play financier

En offrant des accords hors normes, de plus de 5 ans, le club londonien contourne le Fair-play financier. Mais l’organe européen a promis de siffler la fin de la récré pour les rusés Blues, dès l’été prochain

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Todd Boehly, on ne sait pas trop à quoi il joue, mais le ventru entrepreneur américain est plus un gourmand qu’un gourmet à première vue. Plus il dépense pour renforcer (?) Chelsea, plus les Blues reculent au classement. Et plus Potter, qu’il s’est aussi offert pour prendre la succession de Tuchel, montre ses limites de coach. Son intérêt est sans doute ailleurs, plus sur les plateformes digitales que sur les terrains en herbe…, mais c’est une autre histoire.

Généreux dans la dépense, le patron US l’est tout autant désormais avec la durée des contrats des joueurs récemment acquis, supérieure aux 5 années maximum stipulées par la FIFA. Néanmoins, l’organe faîtier du football laisse la liberté aux différentes législations nationales d’étendre cette période. Et Chelsea s’est engouffré dans l’ouverture, suscitant l’émoi de l’UEFA, qui a identifié une manœuvre pour contourner son Fair-play financier (FPF).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Allemagne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs