Accueil Sports Tennis

Wimbledon: Billie Jean King demande de lever l’interdiction faite aux joueurs et joueuses russes et bélarusses

Billie Jean King a demandé aux organisateurs du tournoi du Grand Chelem de Wimbledon de lever l’interdiction faite aux joueurs et joueuses russes et bélarusses

Temps de lecture: 2 min

L’ancienne championne américaine Billie Jean King a demandé aux organisateurs du tournoi du Grand Chelem de Wimbledon de lever l’interdiction faite aux joueurs et joueuses russes et bélarusses de disputer le tournoi londonien, mercredi à Melbourne.

« Faites comme les autres (tournois du Grand Chelem) (…) La vie est trop courte », a déclaré Billie Jean King à la presse en marge de l’Open d’Australie, alors que le All England Tennis Club, organisateur du tournoi anglais, envisage de maintenir cette année cette mesure coercitive, prise l’année dernière en guise de représailles envers la Russie à la suite de l’invasion de l’Ukraine.

« Je pense qu’ils devraient toucher les primes. Laissez les jouer et toucher leur argent », a ajouté BJK.

La championne aux douze titres en Grand Chelem s’est en outre déclarée favorable à l’attribution des points, acquis en fonction des résultats et qui déterminent le classement mondial.

Rybakina n’a hérité (à l’Open d’Australie où la Kazakhe est qualifiée pour les demi-finales) que de la tête de série N.22, et pas mieux, alors qu’elle a gagné à Wimbledon (l’an dernier), s’est offusquée Billie Jean King.

En 2022, après avoir subi des pressions de la part du gouvernement pour imposer une interdiction, la Fédération britannique de tennis (LTA) et le All England Tennis Club avaient exclu de Wimbledon joueurs russes et bélarusses.

Dans la foulée, l’ATP et la WTA, qui régissent les circuits masculin et féminin, avaient répondu que cette édition 2022 du tournoi du Grand Chelem ne rapporterait pas de points au classement.

Les trois autres tournois du Grand Chelem -- Open d’Australie, Roland-Garros et US Open - –, autorisent les joueurs russes et bélarusses à jouer, à empocher leurs primes et leurs points, mais sous bannière neutre.

Le 1er janvier, la Bélarusse Aryna Sabalenka, qualifiée pour les demi-finales du simple femmes jeudi à l’Open d’Australie, avait estimé que l’exclusion des joueurs russes et bélarusses de Wimbledon l’année dernière n’avait servi à rien et qu’elle « espérait vraiment » un changement de cap en 2023.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par NICODEME CLAUDE, mercredi 25 janvier 2023, 12:46

    BRAVO à Billie Jean King : interdiction complètement stupide et ridicule... On peut éventuellement les exclure s'ils manifestent un soutien à la guerre. Mais sinon ?

Aussi en Tennis

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Tennis, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb