Accueil Société

La panne de Microsoft, un agaçant non-événement

Etant donné la complexité toujours grandissante des infrastructures de géants comme Microsoft, il n’est pas étonnant que des pannes surviennent.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 3 min

Pause-café recommandée : en démarrant leur ordinateur ce mardi matin, des milliers de personnes partout dans le monde ont eu la désagréable surprise de ne pas pouvoir utiliser les outils qu’ils lancent quotidiennement.

Microsoft a, en effet, été victime d’une panne qui a touché de nombreux logiciels de sa suite 365. Pendant des heures, plus moyen d’envoyer ou de recevoir de courriel via Outlook, d’utiliser la messagerie Teams ni de télécharger des documents depuis la suite Office. De quoi perturber de nombreuses entreprises qui utilisent les services de Microsoft. Moins embêtant du point de vue professionnel mais tout aussi frustrant, les services en ligne de Xbox ont eux aussi été impactés.

Heureusement, en fin de matinée, la firme de Redmond annonçait avoir détecté l’origine potentielle de la panne et lançait une restauration progressive de ses services.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, jeudi 26 janvier 2023, 0:25

    Un monstrueux empilage de machins bricolés, mal pensés et mal ficelés ensemble, qu'il faut porter à bout de bras pour qu'il ne s'écroule pas.

  • Posté par Esquenet Alexandre, mercredi 25 janvier 2023, 18:53

    Un des 10 000 viré aurait-il foutu le brin dans les paramètres réseaux pour se venger?

  • Posté par Strobbe Emmanuel, mercredi 25 janvier 2023, 16:20

    En tant que chef de service informatique, je ne suis pas du tout de l'avis de ce professeur. Ce genre de panne est un grave problème lié à la centralisation à marche forcée des infrastructures informatiques sous l'argument commercial de passage au 'cloud'. Des solutions décentralisées tomberaient, elles aussi, en panne, mais pas toutes en même temps, ce qui en limiteraient l'impact. L'utilisation de logiciel libre, et surtout de protocoles standard, nous libéreraient de l'emprise de ces grandes multinationales dont le pouvoir trop grand pourrait gravement nous nuire.

  • Posté par Cerf Piet, mercredi 25 janvier 2023, 17:20

    Le cloud, c'est l'IBM de 1970 remis à la sauce actuelle. A l'époque, face à ce megalo, on a décentralisé, PDP, puis PC, etc. Ils nous ont vendu le cloud, sous version google, microsoft, apple,... Faites votre cloud. La recette, vous prenez un vieux PC qui tournait Windows XP, vous mettez deux disques de 1T, Debian 10 ou 11 pour gérer vos disques en miroir, samba pour partager vos fichiers, owncloud pour faire votre "dropbox/google drive" sur votre PC et smartphone, dynamique DNS pour y accéder partout dans le monde. Vous pouvez rajouter radicale pour les calendriers partagés et oracle VM-Box. Cout: un peu plus de 150 EUR et 1 journée de travail.

  • Posté par Strobbe Emmanuel, mercredi 25 janvier 2023, 16:24

    J'ajouterais également que le monde académique reçoit gratuitement la plupart des produits Microsoft, ce qui peut nuire gravement à son indépendance et crée une pression forte sur les entreprises pour conserver leurs produits puisque les étudiants ont été formés avec. Ce sont finalement les mêmes méthodes que les trafiquants de drogue, la première dose est gratuite pour créer une dépendance.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs