Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Anderlecht: Julien Duranville à Dortmund pour 12,5 millions d’euros, peu et beaucoup à la fois

Le transfert de Duranville à Dortmund devrait être officialisé avant le week-end. Avec les bonus garantis, Anderlecht touchera au minimum 12,5 millions pour sa pépite. Sans compter le pourcentage à la revente. C’est peu et beaucoup à la fois.

Temps de lecture: 3 min

Souvent sur le point de se réaliser lors des derniers mercato, et notamment l’été dernier, le transfert de Julien Duranville à Dortmund est désormais chose (quasiment) acquise. Les tests médicaux pourraient déjà avoir lieu jeudi et/ou vendredi et la signature devrait suivre avant le week-end. Les Mauves empocheraient dans la transaction et grâce à des bonus garantis, au minimum 12,5 millions. Auxquels il faudra ajouter un pourcentage, important, à la revente. C’est beaucoup et peu à la fois quand on sait que la direction anderlechtoise espérait voir l’un de ses plus grands talents véritablement éclater cette saison voire la saison prochaine, lui faire signer un nouveau bail et enfin le vendre pour un montant record dépassant les 30 millions. Ce n’est pas énorme, non plus, quand on repense au refus des 8 millions offerts par Nice pour Amuzu l’été dernier. Par ailleurs, Duranville avait lui aussi rêvé de quitter le parc Astrid par la grande porte.

Anderlecht a-t-il bradé sa pépite ou peut-il finalement être heureux d’avoir pu empocher autant de millions pour un joueur qui aurait pu partir gratuitement dans un an ? La vérité se situe probablement entre les deux. Toujours est-il que, ces derniers mois, les agents anglais et l’entourage de Duranville avaient mis le RSCA dos au mur en refusant de prolonger le contrat actuel de l’ailier se terminant en juin 2024. Compte tenu de ces circonstances, le Sporting n’avait pas d’autre choix que de négocier avec le Borussia. Qui a donc mis la main au portefeuille pour un jeune joueur bourré de qualités mais n’ayant encore joué que 341 minutes en équipe première – un but à la clé –, pas aussi avancé que Jeremy Doku – ce dernier était parti pour 26,5 millions à Rennes en octobre 2020- et multipliant les blessures musculaires.

Dortmund, qui connaît parfaitement le dossier puisqu’il suivait le joueur depuis plusieurs années, est bien décidé à tout mettre en œuvre pour faire réussir un Julien Duranville amoureux du BVB depuis toujours. Le Borussia, qui ne souhaite pas brûler les étapes avec son nouvel ailier, lui a préparé un contrat de quatre ans et demi. Il entend gérer son évolution comme il l’a fait avec d’autres jeunes comme Sancho, Bellingham ou encore Bynoe-Gittens.

Si les dirigeants bruxellois n’ont pas fait l’affaire en or qu’ils espéraient encore réaliser il y a quelques mois, ils n’en accueillent pas moins cette rentrée d’argent frais avec le sourire compte tenu de la situation financière toujours aussi précaire du RSCA. Le départ de Duranville vient s’ajouter à ceux de Ait El Hajd (à Genk pour 2 millions), de Sebastiano Esposito et de Fabio Silva, qui ont considérablement allégé la masse salariale. Encore à la recherche de trois voire quatre renforts d’ici au 31 janvier, Jesper Fredberg, qui a négocié âprement avec Dortmund, va enfin pouvoir accélérer les choses au niveau des dossiers « entrants » dans les six prochains jours. Les deux priorités demeurent un attaquant de pointe et un back gauche. Un back droit, un défenseur central et un milieu de terrain sont aussi recherchés mais les Mauves devront peut-être patienter jusqu’à l’été dans ces dossiers.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb