Accueil Sports Football Football belge Seraing

Seraing dans le flou avant le choc des extrêmes

Seraing affronte Genk, le leader de la Pro League, ce dimanche.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Tandis que des électriciens s’affairent pour doubler la puissance d’éclairage au stade, au Pairay, il y règne une ambiance bizarre. Un peu comme si nous étions arrivés, déjà, en fin de saison. Pourtant, il y a le déplacement chez le leader, au RC Genk, dimanche. Puis qui sait, peut-être encore un coup à jouer. Pour cela, il faudrait, dans l’idéal réaliser un mercato significatif en entrée(s). Au lieu de cela, sous cape, c’est surtout de départs, dont il est question. S’il semble qu’Antoine Bernier et surtout son agent, un certain Mogi Bayat, attendent sagement la fin de saison afin de partir gratuitement, plusieurs éléments cherchent à profiter des dernières possibilités qui se présentent pour s’enfuir. Otage de cette situation, Jean-Sébastien Legros reste calme et pragmatique : « Si des gars veulent aller voir ailleurs, ils doivent négocier un transfert. Ils sont sous contrat, le club a la main. Voilà l’unique réalité. » Clairement, Seraing envisage peut-être d’alléger sa masse salariale et, qui sait, réaliser une opération financière.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Seraing

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs