Accueil Société

Le chocolat Kinder cancérigène? Invérifiable!

Les activistes allemands de Foodwatch réclament le retrait de barres chocolatées produites par Ferrero. En cause : des traces d’hydrocarbures dans ces friandises appréciées des enfants. Mais la toxicité de ces substances n’est pas avérée scientifiquement.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

On appelle ça un bad buzz et quand une entreprise en subit deux d’affilée, elle a de quoi avoir mal au foie. Ça doit être le cas de Ferrero. En juin dernier, le géant alimentaire italien s’est vu interdire la vente de ses célèbres œufs surprises au Chili car ils encourageraient l’obésité infantile en mêlant jeu et nourriture. Aujourd’hui, la firme encaisse une alerte sanitaire lancée par la branche allemande de l’association militante Foodwatch en raison de la présence dans du chocolat Kinder, dont raffolent les enfants, d’hydrocarbures d’huile minérale (MOH), des substances chimiques complexes dérivées notamment du pétrole.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs