Accueil Culture Musiques

Les Ardentes, sous le soleil brillant de Coronmeuse

C’est parti pour cinq jours de fête en bord de Meuse. Pas une seule goutte de pluie n’est venue la gâcher ce mercredi. En tête d’affiche de ce premier jour : les Français d’Indochine.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le festival liégeois en est cette année à sa 11e édition. Elle a débuté ce mercredi en mode estival. Mieux vaut tard que jamais !

Avec des noms comme Pharrell Williams, Alpha Wann, le phénomène français PNL, Young Thug, Baloji l’ex-Starflam, Guizmo, la Scred Connection, les Carolos-Bruxellois Caballero et JeanJass ou encore le dingo Tyler The Creator, l’affiche de cette édition des Ardentes a encore une fois pris des couleurs « urbaines ». L’an passé, à l’heure de faire les comptes et les bilans, le public n’avait manifestement pas suivi dans un fol enthousiasme cette option ; les programmateurs enfoncent donc malgré tout le clou, le temps d’un festival qui, cette fois, durera cinq jours et non plus quatre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs