Accueil Opinions

La faille belge: l’unité de commandement

Les experts de la Commission parlementaire sur les attentats recommandent que la communication de crise en cas d’attaque terroriste soit revue et corrigée.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

L’éparpillement et le manque de structuration de l’organisation belge sont à nouveau mis en cause. Cette fois, c’est le rapport des experts qui assistent la Commission d’enquête sur les attaques terroristes qui met le doigt sur la faille : le manque de coordination entre les différents niveaux de pouvoir compétents et l’absence de hiérarchie entre eux.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs