Accueil Monde

Faut-il colloquer Donald Trump, narcissique délirant?

L’état mental du candidat à la présidence américaine est jugé peu rassurant par des spécialistes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Tous y ont pensé en le voyant gesticuler, insulter, éructer : cet homme est-il en bonne santé mentale ? Ou est-il destiné à devenir ce énième « malade qui nous gouverne » ? Tous y ont pensé, mais seul le Quotidien du médecin français l’a réalisé, en diagnostiquant le candidat républicain à la tête de la plus puissante nation du monde et au « bouton nucléaire ». Conclusion ? Des soins urgents sont prescrits.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par piette david, mardi 12 mars 2019, 21:10

    Trump n'a pas à comparaître devant un psychiatre, juste devant l'électeur. Pour qui ils se prennent, ces psys???

  • Posté par Hennaux Jean, mercredi 3 août 2016, 9:05

    Relaxe; be cool, décomplexions totales ... est-ce cela le problème ? N'est-ce tout simplement l'image réelle de l' Amérique profonde et majoritaire qu'il révèle ?

  • Posté par Fernand Stenuit, jeudi 7 juillet 2016, 20:40

    C'est un excellent comédien , dangereux , comme Hitler , Mussolini , tribuns populaires . L'Amérique populaire le suit, et certaines banques USA, voient enfin le moyen de se faire rembourser de ses dettes. C'est vrai qu'il y a d'autres populistes , mais à coté de Trump ce sont des enfants de choeur .

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs