Accueil Belgique

Faute de pouvoir licencier un professeur, une directrice démissionne

L’établissement craint pour sa réputation, mais aussi pour les conséquences pédagogiques.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 1 min

L’affaire fait du bruit en Flandre à quelques jours de la rentrée scolaire : le Conseil d’Etat a obligé la direction d’une école primaire de Zoersel, près d’Anvers, à maintenir en poste le 1er septembre une enseignante nommée qu’elle voulait licencier pour des manquements dans l’exercice de ses fonctions, après deux évaluations négatives l’année dernière. Il a en effet estimé que le caractère « urgent » de la requête n’était pas prouvé, rapporte Het Nieuwsblad.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs