Accueil La Une Monde

Guerre en Irak: l’arrogance de Tony Blair dénoncée par les éditorialistes

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

De la longue conférence de presse (deux heures et demie) de Tony Blair mercredi pour s’expliquer sur les accusations portées contre lui par un rapport sur la guerre en Irak, les éditorialistes retiennent jeudi l’image d’un homme « arrogant », s’accrochant à « l’illusion » qu’il a eu raison.

Certes l’ancien Premier ministre travailliste s’est excusé, l’air très ému et la voix presque brisée, des conséquences du conflit. « Mais pour sa santé mentale, il se dit encore que le monde est (meilleur et plus sûr) parce qu’il a rejoint l’offensive de George Bush contre l’Irak. C’est une illusion monumentale », écrit le quotidien Sun.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Fernand Stenuit, jeudi 7 juillet 2016, 13:07

    C'est bizarre que ni Bush ni Blair n'ait été trainé devant un tribunal international . Too big to fail...? Ces tribunaux ne sont jamais sollicité que contre les vaincus . Trump-la-mort , devrait ètre mis en prison avant les élections, pour l'empècher de nuire .

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs