Accueil Monde

Sommet de l’Otan: Charles Michel la «tête haute» mais avec bonnet d’âne

En dépit des efforts annoncés, la Belgique reste le mauvais élève européen en matière de dépenses consacrées à la défense. Le Premier ministre aura fort à faire pour convaincre les Alliés de la bonne foi de notre pays.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

La Belgique ira « la tête haute » au sommet de l’Otan à Varsovie ces vendredi et samedi, s’est exclamé un Premier ministre combatif, mardi à la Chambre, cité par l’agence Belga. La tête haute, oui, grâce à la « vision stratégique 2030 » enfin adoptée par le gouvernement, mais la tête aussi coiffée d’un bonnet d’âne. Car, malgré les efforts annoncés pour le futur, proche et lointain, pour l’heure, la Belgique figure toujours en queue du peloton des Alliés, en matière de dépenses consacrées à la défense.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par ANDRE LEONARD, vendredi 8 juillet 2016, 11:49

    Ce sera mieux à l'horizon 2030... mais pour les alliés du premier ministre, il n'y aura sans doute plus de Belgique! Belles promesses!

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs