Accueil La Une Monde

Dallas: un homme accusé à tort puis relâché

Mark Hugues était muni d’un fusil d’assaut durant la manifestation en vertu du deuxième amendement des États-Unis.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La fusillade qui a tué cinq officiers de polices et blessé sept autres personnes a créé un vent de panique sur la ville de Dallas au Texas. Les forces de police diffusent très tôt sur les réseaux sociaux la photo d’un «   suspect  », un Américain noir vêtu d’un tee-shirt «  camouflage  » et portant un fusil d’assaut en bandoulière. «   C’est l’un de nos suspects. Aidez-nous à le retrouver s’il vous plaît  », exhortent les policiers. Mark Hugues a été interrogé puis relâché mais subit encore les conséquences de cette publication partagée plus de 40.000 fois sur Twitter.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs