Accueil Les racines élémentaires

Les objets

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Pass et DVD

Des pass venus de partout dans le monde: «Des laissez-passer pour des événements auxquels j’ai pu assister dans ma vie. C’est ce côté merveilleux que nous offre ce métier de pouvoir parfois assister à des événements qui ont une importance considérable dans le monde et qui nous touchent. Là, c’est le tsunami, en 2005, au Sri Lanka. Celui-là, un grand moment de l’histoire, les 60 ans de la libération des camps d’Auschwitz-Birkenau. Là, l’accès aux Nations unies, le cœur des décisions diplomatiques. Et puis là, la première élection de Barack Obama, le jour de son investiture, du premier président afro-américain. Comment pourrais-je me séparer de tout ça? Mais je ne les brandis pas comme des trophées, je ne suis pas en train de me pavaner. C’est mon héritage personnel, ces pass qui m’ont ouvert des portes et les yeux.»

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les racines élémentaires

Grand format Les Racines élémentaires de David Hockney: «J’ai toujours su que je devais quitter Bradford»

David Hockney nous ouvre les portes de son légendaire refuge normand, où il s’est réinventé durant la pandémie. Le grand maître britannique nous raconte ses jeunes années, sa passion pour les arts, son envol vers New York et Los Angeles, son retour vers le Yorkshire natal… A près de 85 ans, Hockney fume, peint, s’amuse. Et savoure le temps qui reste, « ici et maintenant »

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs