Accueil Monde

Fusillade de Dallas: Micah Johnson voulait «tuer des policiers blancs»

Le tireur, Micah Johnson, a été tué par un robot télécommandé porteur d’une charge explosive dans un parking de Dallas.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’homme s’appelait Micah Johnson. Il avait 25 ans. Il vivait à Mesquite, dans la banlieue de Dallas. Et il voulait tuer des Blancs. Des policiers blancs, de préférence. Il en a abattu cinq, ce jeudi soir, et il en a blessé sept autres, avant d’être tué lui-même par un robot télécommandé porteur d’une charge explosive dans un parking du centre-ville de Dallas où il s’était réfugié après le carnage.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs