Accueil Culture

Ivo van Hove au Soir: «On ne change pas tellement dans une vie»

À Avignon, Ivo van Hove fait un triomphe avec sa mise en scène des « Damnés » pour les acteurs de la Comédie-Française. Itinéraire d’un créateur passionné et toujours en mouvement.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 12 min

Un triomphe. Mercredi soir, durant deux heures, le public de la Cour d’Honneur du Palais des Papes à Avignon, a eu le souffle coupé par la mise en scène des Damnés d’Ivo van Hove. « Ivo van Hove a tétanisé et ébloui la Cour d’honneur du Palais des Papes, en adaptant magistralement le film de Luchino Visconti avec la troupe de la Comédie-Française » écrit Le Monde. « Tout concourt à faire de ce spectacle un sommet très dérangeant de l’art du théâtre » surenchérit Le Figaro. Avec son air de gendre idéal, Ivo van Hove accueille les compliments avec flegme. Il en reçoit à la pelle depuis des années pour ses créations avec le Toneelgroep d’Amsterdam qu’il dirige depuis 2001 mais aussi pour ses spectacles à Londres, Paris, New York, Berlin où il collabore avec les plus grands, de Juliette Binoche à Jude Law en passant par David Bowie. Chez nous, pourtant, il reste un inconnu pour la majeure partie du public francophone.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs