Accueil Monde

Charles Michel au sommet de l’Otan: «La Belgique a été prise au sérieux»

Le Premier ministre belge a assuré samedi que la Belgique n’avait pas subi de remontrance de la part des dirigeants de l’Otan pour le faible niveau de ses dépenses militaires.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le Premier ministre belge a assuré samedi que la Belgique n’avait pas subi de remontrance de la part des dirigeants de l’Otan pour le faible niveau de ses dépenses militaires, un sujet brûlant au sein de l’Alliance atlantique alors que les Etats-Unis demandent de réels efforts de la part de leurs alliés européens.

«J’ai la conviction que nous avons été très convaincants car le fait d’avoir validé la ’Vision stratégique’ (pour la Défense belge à l’horizon 2030, ndlr), libéré pour 9,2 milliards d’euros d’investissements (militaires sur les quinze prochaines) et surtout mobilisé 200 millions d’euros pour réaliser immédiatement des investissements, cela montre une forme de crédibilité», a-t-il dit à la presse au second jour du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des 28 pays alliés à Varsovie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs