Accueil La Une Monde

La propagande de Daesh en recul sur les réseaux sociaux

Les Etats-Unis et ses alliés ont contré les messages glorifiant les djihadistes par une marée d’images et de déclarations relatives aux souffrances infligées par Daesh.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le contenu en ligne lié au groupe terroriste Etat islamique (EI) a chuté de 45% sur Twitter en deux ans, signe d’un progrès pour l’élimination de la propagande source de multiples attentats dans le monde, assure l’administration américaine citée samedi par l’agence Associated Press.

Selon les données obtenues par Associated Press, le ratio de contenu en ligne anti-EI est de 6 pour 1 contenu pro-EI , une amélioration par rapport à l’an passé. Les comptes Twitter de sympathisants du califat sont désormais suivis par environ 300 abonnés, contre 1.500 en 2014.

Des images et mèmes relatant les traitements infligés par l’EI aux femmes, aux enfants et autres sont disséminés sur la toile, en arabe principalement, via les leaders religieux, les gouvernements musulmans, les écoles, les figures populaires auprès des jeunes ou les ONG, et gagnent en crédibilité auprès des communautés locales.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs