Accueil Belgique Politique

Sanctionner les retards à l’école: Forest ne recule pas

La nouvelle a fait le tour : mardi dernier, le conseil communal de Forest (Bruxelles) a décidé de sanctionner l’élève en délicatesse avec la ponctualité.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Au premier retard, un mot sera envoyé aux parents. Aux deuxième et troisième retards, l’élève se verra imposer un travail à exécuter à l’école et ne pourra rejoindre sa classe qu’après la récréation du matin. Au quatrième : l’élève ne rentre pas dans l’école et reste dehors pendant la demi-journée.

Forest justifie ceci par une désinvolture forcenée contre laquelle ses écoles luttent avec difficulté, parfois sans résultat. La mesure ne concerne bien sûr que les établissements relevant de l’enseignement communal (soit, ici, 10 écoles qui accueillent 2.800 enfants de maternelle et de primaire).

Localement, la mesure a été appuyée par le PS, Défi et le MR. Ecolo, PTB et CDH ne l’ont pas soutenue.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Vincent MARION, lundi 11 juillet 2016, 9:21

    Hééé oui ! Que voulez-vous ! Une certaine gauche confond les libertés avec l'égoïsme et l'autorité avec le respect des règles. On n'arrive pas en retard à l'école - sauf cas de force majeur - et de se lamenter sur la sanction infligée aux enfants plutôt qu'aux parents est une erreur. Les parents sont censés apprendre à leurs enfants le bon fonctionnement en société, dont le respect des horaires fait partie. Pourquoi que à Forest ?

  • Posté par Josephine Bosman, lundi 11 juillet 2016, 8:57

    Mais on croit rêver, comment peut on s'opposer à cette mesure? On ne peut pas délivrer un enseignement de qualité avec 1/3 des élèves en retard. Que cette école serve de modèle.

  • Posté par José Remacle, lundi 11 juillet 2016, 7:48

    D'accord avec G. Vigneron. Ne pas sanctionner les retards revient à les encourager. La légèreté avec laquelle certains parents considère l'horaire prouve que l'école n'est plus respectée. Ne cherchez pas plus loin les dérives et les décrochages...

  • Posté par Gérard VIGNERON, dimanche 10 juillet 2016, 19:08

    J' ai travaillé 42 ans ds le privé, je ne suis pas arrivé 5 jours en retard !! question d' organisation ET de politesse!!!

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs