Accueil Belgique Politique

Geert Bourgeois sous le feu des critiques après ses propos «dignes de Farage ou Trump»

Le ministre-président flamand a employé un langage particulièrement vif pour réclamer une nouvelle réforme de l’État en 2019.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

«  C e n’est pas là le registre de langage que l’on attend d’un ministre-président, cela fait plutôt penser à celui de Donald Trump ou de Nigel Farage  » a réagi ce dimanche le député flamand Robrecht Bothuyne (CD&V) à la suite des propos du ministre-président flamand Geert Bourgeois sur VTM. «  C’est dommage que le ministre-président, à l’occasion de la Fête flamande, envoie au monde un commentaire sur le crachat, au lieu de parler de la Flandre en tant qu’entité fédérée sûre d’elle-même  » a dénoncé le député flamand.

La vice-présidente CD&V du gouvernement flamand, Hilde Crevits, s’est également distanciée dimanche des propos de son chef de gouvernement, affirmant qu’il les a tenus en son nom propre et non en celui de l’exécutif.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Robert KEZER - FORGET, lundi 11 juillet 2016, 0:58

    Un nationaliste reste un nationaliste même en faisant semblant d' être pour la démocratie..

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs