Accueil Le direct

La Flandre du 11 juillet est en ébullition, divisée

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Ce n’est pas parce que la Flandre reste dominée par la figure de Bart De Wever qu’elle est d’un bloc, sûre d’elle et de son destin. Le calendrier est parlant : une « fête flamande » ce 11 juillet 2012… à 48 heures du vote sur la réforme de l’État au Parlement fédéral ( Le Soir de lundi) le 13 juillet, où quatre partis du Nord (CD&V, VLD, SP.A, Groen) marqueront leur adhésion au nouveau grand compromis institutionnel avec les francophones, cela contre les droites nationaliste et ultra de la N-VA et du Vlaams Belang… Non, la Flandre n’est pas d’un bloc.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Le direct

Les camps scouts en manque de plaines

Les cinq fédérations de mouvements de jeunesse francophones veulent continuer à offrir des activités de qualité à un prix abordable. La Fédération Wallonie-Bruxelles vient de débloquer un budget de 1,36 million d’euros pour créer de nouveaux emplacements ou améliorer des anciens.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs