Accueil Société

Un label de Gault&Millau pour les plateaux-repas d’un hôpital flamand

Après un audit d’un an, le guide gastronomique Gault&Millau a décerné à l’AZ Groeninge (Courtrai) le label de qualité pour les repas chauds servis aux patients le midi.

Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

C’est une évidence : un séjour à l’hôpital n’est jamais associé à une expérience gastronomique... Des contraintes spécifiques liées à un régime particulier pauvre en sucre, en sel et en gras expliquent cela. Mais entre des tartines au Kiri et d’aussi pâles macaronis, les plateaux-repas appâtent peu les papilles. Rien d’étonnant à ce que parmi les questions le plus souvent posées à Google figure celle-ci : pourquoi mange-t-on si mal à l’hôpital ? Le magazine Vice y va encore plus franco : « Pourquoi la bouffe de l’hôpital est-elle toujours aussi immonde ? »

Un communiqué de presse du guide gastronomique Gault&Millau qui récompense un hôpital pour ses plateaux-repas a donc de quoi surprendre. C’est plus précisément un label de qualité que le guide jaune a décerné à l’AZ Groeninge (centre hospitalier de 1.000 lits à Courtrai) pour ses repas chauds servis le midi, après un processus de consultance et d’inspection qui a débuté il y a un an. Au cours de l’année écoulée, les inspecteurs de Gault&Millau ont goûté 16 repas et leurs variantes diététiques à huit moments différents. Pour cet audit, il a été fait appel à des inspecteurs spécialisés. Le label est valable pour un an et soumis à des contrôles périodiques.

Les repas chauds servis à midi ont été analysés et évalués systématiquement sur la base d'une douzaine de critères, dont bien évidemment la qualité nutritionnelle. Outre le goût, les arômes, la texture et la consistance des composants du repas, l’équilibre et la cohérence des saveurs ont également été examinés. Par ailleurs, l’équipe d'inspecteurs du Gault&Millau a également étudié en détails d'autres critères tels que la température de service des repas, la fraîcheur et la saisonnalité des ingrédients utilisés, mais aussi la finition et la présentation du repas et la conformité entre la description sur le menu et la réalité dans l’assiette.

L’offre et le service des repas à base de pain ont également été jaugés, de même que la qualité et la diversité des composants des repas (variétés de pain, garnitures sucrées et salées, salades,...).

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Une édition noir jaune bouche du guide «Fooding» en juin

Le guide défricheur de tendances et de bonnes adresses gourmandes s’apprête à sortir sa première édition belge. Il recensera les meilleurs fritkots et kebabs, mais aussi les commerces de bouche incontournables et les restos les plus sympas aux quatre coins du pays. Sans oublier des articles de fond sur les spécificités gourmandes de la Belgique.

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko