Accueil Belgique Politique

Avec son «crachat», Geert Bourgeois «marque son territoire»

Après la sortie communautaire du ministre-président flamand, tous les ténors politiques, y compris le Premier ministre, ont recadré le débat. Un succès plein et entier pour Geert Bourgeois ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Ils sont en verve, les jeunes de l’Open-VLD. Ils ont tancé, au lendemain de la sortie fracassante de Geert Bourgeois, les réalisations du gouvernement flamand. L’équipe du ministre-président N-VA, dont le VLD est partie prenante, est «  à l’arrêt  » estiment-ils. Les jeunes libéraux ont affublé chacun des ministres d’un surnom s’apparentant à un socialiste francophone. Le ministre-président Geert Bourgeois est rebaptisé « Geert Bi Rupo ». Sa politique se résume à la suppression de huit postes d’agents chargés de distribuer le café. Pour le reste, c’est «pas de plan, pas d’histoire, pas de vision». «Si ça continue comme ça, ce sera la faillite de son histoire communautaire. Le mantra, c’était que le PS bloquait tout. Le message est passé mais où est le PS dans le gouvernement flamand ? Cette excuse a disparu. Il est grand temps d’avoir une vraie politique. Bourgeois doit faire d’urgence des choix», déclarent les jeunes Open-VLD.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par COLLIGNON GEORGES, mardi 12 juillet 2016, 9:20

    Mais nous Wallons, crachons aussi sur ce malodorant personnage ! C'est aussi la faute des syndicats wallons qui n'ont aucun respect pour les habitants de notre belle Wallonie !

  • Posté par Gérard VIGNERON, mardi 12 juillet 2016, 9:07

    Un certain syndicat est le meilleur allié de la NVA qui peut ainsi facilement trouver matière à sa politique de séparation!!!!

  • Posté par Dominique Rodenbach, lundi 11 juillet 2016, 23:58

    Je suis triste de notre Belgique, écœuré par le discours d'une certaine Flandre.... Mais où allons-nous ?

  • Posté par unknown, lundi 11 juillet 2016, 21:51

    Une Flandre pareille, ouverte sur le monde, dirigée par un boer semblable tournera au fiasco en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. J'imagine les réunions internationales avec cet individu, Le monde entier lui tournera le dos et il deviendra le seigneur d'une île nouvelle. Dont personne ne voudra.

  • Posté par Fernand Stenuit, lundi 11 juillet 2016, 21:07

    La forme est parfois une manière exacerbée d'évoquer son ressentiment . Et ici, elle est inexcusable. Mais le fond, analyse une situation qui devient elle-mème également inexcusable . La Wallonnie se comporte parfois comme un pays voyou, ou l'on assassine impunément, ou l'on puise dans la caisse impunément, ou l'on se fout des capacités pourvu qu'on soit PS . Ou l'on fait tout ce qu'il faut pour irriter un partenaire déja irrité.Alors...Vive la liberté ! qui sera difficile ...?

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs