Accueil Belgique Politique

Comment gâcher une idée géniale?

Le commentaire de Pierre Bouillon.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

On ne crée par un nouveau cours sans… déranger l’école. A moins de gonfler l’horaire de l’élève, insérer une nouvelle discipline dans la grille horaire suppose d’en réduire une autre – religion/morale en l’occurrence. Bousculer l’école était donc le prix à payer pour créer cette Education à la philo et la citoyenneté (EPC), réclamée par beaucoup, et avec bon sens.

Bousculer, c’est une chose. Susciter le chaos, c’en est une autre.

On a décidé de créer l’EPC en juin 2015. Le programme a été rendu public le 23 juin 2016. Et les enseignants n’auront donc que cet été pour bricoler à la hâte un cours qui, d’un coup, va s’appliquer… à l’ensemble des années du cursus.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs