Accueil Économie Entreprises

Tensions chez Delhaize: le ministre Clarinval regrette les caricatures et demande plus de flexibilité de l’emploi

Temps de lecture: 2 min

A  l’approche d’un nouveau conseil d’entreprise qui s’annonce tendu chez Delhaize, le ministre des Indépendants et PME David Clarinval (MR) a regretté mardi matin au micro de Bel RTL les « caricatures » qui circulent selon lui sur les conditions de travail chez les franchisés de la grande distribution.

« J’entends certains syndicats qui disent que ce sont des esclavagistes, des sous-employeurs. C’est scandaleux, ce n’est pas du tout le cas », a avancé le ministre libéral.

Le conflit social chez Delhaize, enseigne belge historique absorbée il y a quelques années par la Néerlandaise Ahold (Albert Heijn, bol.com...), a suivi l’annonce de l’entreprise, le 7 mars, qu’elle compte faire passer sous statut de franchisés tous les magasins qu’elle gère encore en propre, soit 128 enseignes (sur 764). Pour le ministre des Indépendants, cet événement démontre surtout l’importance « d’avoir une forme de réforme du marché du travail ».

Le coût, pour la chaîne de supermarchés, de faire fonctionner une boutique un dimanche serait par exemple trop élevé dans les magasins intégrés, ce qui expliquerait en partie que l’on pousse vers de plus petites structures franchisées où les conditions de travail sont plus flexibles, explique-t-il en substance. « En Belgique on a beaucoup trop de rigidité, beaucoup trop de difficulté pour un employeur à pouvoir gérer de manière moderne une entreprise ». Or, dans l’exemple de l’ouverture du dimanche, « des travailleurs sont prêts à travailler le dimanche, il faut arrêter de caricaturer », lance David Clarinval.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Mauer Marc, jeudi 23 mars 2023, 20:30

    Que ceux à qui cela ne plaît pas remettent leur démission !

  • Posté par Moriaux Raymond, mardi 21 mars 2023, 13:30

    En tout cas, il ne reçoit pas beaucoup de soutien des habituels pourfendeurs des "gauchistes irresponsables"...

  • Posté par Lambotte Serge, mardi 21 mars 2023, 12:38

    Il devient aussi déplorable que Gloub : ils vont bien ensembles dans le sac MR. Qu'il aille voir exactement ce qui se passe chez son affilié du Boulevard Anspach à Bruxelles.

  • Posté par M. G., mardi 21 mars 2023, 12:19

    oui, le Delhaize boulevard Anspach c'est de la caricature sans doute .... On voit qu'il n'a rien d'autre à faire dans sa vie : on lui prépare à manger, des gens s'occupent de ses enfants, un comptable pour ses finances, mais ce n'est pas le cas pour toutes les familles, par exemple les mamans ou papas seuls, qui doivent tout gérer ....

  • Posté par Vandercammen Marc, mardi 21 mars 2023, 10:33

    Cette fois, c est le ministre qui est dans la caricature. Mais il ne lit sans doute pas la presse...

Plus de commentaires

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière