Accueil Monde

Burundi: l’ancienne ministre Hafsa Mossi assassinée à Bujumbura

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

L’ancienne ministre burundaise Hafsa Mossi, proche du président Pierre Nkurunziza, a été assassinée mercredi près de son domicile à Bujumbura, a annoncé le porte-parole de la police Pierre Nkurikiye.

Députée au Parlement de la Communauté des États d’Afrique de l’Est (EAC) depuis 2012, Mme Mossi a été « assassinée à 10H30 » dans le quartier de Gihosha, dans l’est de Bujumbura, par « deux criminels dans un véhicule », a indiqué M. Nkurikiye sur son compte twitter.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs