Accueil Monde

L’ONU dénonce de possibles «crimes de guerres» commis des deux côtés en Ukraine

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

L’ONU a dénoncé jeudi dans un rapport les exécutions sommaires de civils et les bombardements aveugles de quartiers résidentiels commis à la fois par les séparatistes et par les forces de Kiev dans l’Est de l’Ukraine, des actes qui pourraient être qualifiés de « crimes de guerre ».

Les faits étudiés par le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH) ont été commis entre janvier 2014 et mai 2016 dans l’est de l’Ukraine, où la guerre a fait plus de 9.400 morts en plus de deux ans.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs