Accueil Économie

Pas d’accord en juillet sur la définition des métiers pénibles

Patrons et syndicats n’étant toujours pas sur la même ligne, le ministre des Pensions a postposé l’échéance au 20 août.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les partenaires sociaux avaient jusqu’au 19 juillet pour boucler un premier accord sur la définition des métiers lourds, dans l’optique d’octroyer à ces travailleurs des conditions plus favorables de départ à la pension. C’était en tout cas l’échéance imposée par le ministre des Pensions, Daniel Bacquelaine (MR).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs