Accueil Société

Pesticides: Bruxelles interdit les néonicotinoïdes

Après le glyphosate, ce sont les néonicotinoïdes qui sont bannis du territoire bruxellois. Du moins son usage.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Après avoir banni les herbicides contenant du glyphosate sur son territoire, la Région bruxelloise ne s’arrête pas. En première lecture, le gouvernement régional a adopté ce jeudi un avant-projet d’arrêté interdisant l’utilisation de pesticides contenant du fipronil ou des néonicotinoïdes sur le territoire de la région.

Cinq molécules « néonicotinoïdes » autorisées en Europe entrent dans la composition de 37 produits phytopharmaceutiques vendus en Belgique. Ces produits sont majoritairement utilisés en agriculture et en horticulture pour la protection des plantes. En usage particulier, ils servent d’insecticides comme dans les boîtes à fourmi ou des produits de protection du bois.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs