A Namur en Mai, on a testé le futur de la culture

La Compagnie Lady Cocktail a célébré son retour sur la scène devant 500 spectateurs.
Le parcours est parsemé d’extraits du livre «Eloge de l’artisan», de Luc Templier et Luc Viatour (Weyrich éd.).
van morrison
cuve stotzem
EPA
Parka esquimau à capuche de taille enfant en peau d’intestin  de phoque, fibres végétales et cordon.
20210430_191233
La police est venue interrompre le solo de cirque avant de contrôler les identités.
71vt2NFLHIL._SL1200_
918N3QVNVoL._SS500_
Les palissades en face de la maison ont été peintes de fresques, mais aussi de poèmes, pour donner vie au «mur de la civilité».
Alain Moreau dans son atelier du Tof Théâtre à Genappe. Plutôt Gepetto qu’Al Capone.
hilary-hahn-paris
Au KVS, on prépare le retour du public dans les moindres détails.
«Rire, pleurer, se projeter dans l’avenir, c’est ce qui manque à tous et c’est le rôle de la culture.»
Quand reverra-t-on du public dans les salles de cinéma, de théâtre et de spectacle? Le secteur de la culture espère de bonnes nouvelles ce vendredi.
71nmSJJDGTL._SL1200_
L’ensemble FortiCelli est né d’un concert réalisé dans le cadre du festival. © Morgane Speleers
Sophie Delacollette, Alice Martinache et Héloïse Meire réécrivent l’histoire de Méduse en la faisant résonner avec des questions très contemporaines.
0190295163136(3D)boxdessay
MDL - ALBUM COVER - HD