Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Deux poids, deux mesures?

L’amateurisme des organisateurs a provoqué la décision de « bon sens » des commissaires. Le Team Sky fait la loi sur ce Tour.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Sports Temps de lecture: 4 min

L’image sportive de l’année sera peut-être celle-là, celle d’un maillot jaune du Tour de France à pied dans le mont Ventoux courant avec des chaussures forcément inadaptées vers la ligne d’arrivée parce qu’il n’a plus de vélo, celui-ci ayant été brisé par une moto. Ce n’était pas un gag mais le leader de la plus grande épreuve du monde, ou présumée telle, sans munition au moment où il plaçait une attaque décisive et peut-être impitoyable pour son grand rival Nairo Quintana. Sur lequel il avait pris une avance notable avant d’être dépassé par le Colombien et d’autres.

Le jury des commissaires a pris une décision morale en reclassant Froome, comme il avait reclassé Yates (maillot jaune virtuel pendant une heure) l’autre jour suite à la chute du portique de la flamme rouge. Sur le plan purement sportif, Froome était meilleur que Quintana dans le mont Ventoux et l’égal de Porte et de Mollema, les seuls qui avaient réussi à le suivre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs