Accueil Monde France

Attentat à Nice: la méthode «du camion» prônée par Daesh depuis 2014

L’organisation terroriste État islamique n’a pas revendiqué l’attentat mais avait déjà exhorté ses sympathisants à utiliser un véhicule pour semer la mort.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 2 min

Au moins 84 personnes sont mortes jeudi soir dans un attentat sur la Promenade des Anglais de Nice, fauchées par un camion qui a foncé dans la foule sur une distance de deux km. Un mode opératoire qui n’est pas d’un genre nouveau comme l’affirment plusieurs médias.

L’attentat n’a pas encore été revendiqué. «  Pour l’instant, il n y a aucune information. On ne sait pas si c’est un attentat d’inspiration EI ou Al-Qaeda. On note juste que les partisans des deux mouvements concurrents se réjouissent sur les réseaux sociaux  », note le journaliste David Thomson.

François Hollande a évoqué lors de sa première intervention après l’attaque un acte «  dont le caractère terroriste ne peut être nié  ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs